top of page

RECHERCHE

127 elementi trovati per ""

  • Forum adoptions axolotls et cie

    Per vedere come funziona, vai al tuo sito pubblicato. Categorie Tutti i post I miei post Soyez les bienvenus ! Axolotls & Cie est ravi de vous accueillir. Posez toutes vos questions ici Crea un nuovo post Adopter ou faire adopter Segui Visualizzazioni Post 181 Vous pouvez également proposer des commandes sur aquaterratec afin d'économiser les frais de port. Poissons, crevettes, etc Segui Visualizzazioni Post 9 Poissons et invertébrés Présentations Segui Visualizzazioni Post 1 Petit coin présentation de vos loulous, de vous, vos aquariums :) Concours Segui Visualizzazioni Post 1 Ici vous pourrez poster vos photos. Celle qui recoltera le plus de votes se verra récompensée. Santé Segui Visualizzazioni Post 12 Questions santé, soins Matériel aquario Segui Visualizzazioni Post 4 Vous souhaitez vendre un aquarium ou du matériel? Ou bien vous avez des questions? Urodèles et anoures Segui Visualizzazioni Post 0 Le monde des amphibiens est vaste... Nuovi post Yoan 4 gg fa Aquarium, substrat ou ce qu'il faut éviter ... ? Santé Bonjour a tous, J'ai quelques petite question pour vous ^^ Mon amie a sauvé un axo il y a quelques année et il a toujours vecu sans sable, seul dans un aquarium de 100 litre Maintenant qu'on est ensemble on voudrais lui refaire un aquarium (le siens est assez vieux et plus trop en etat de demenager). On a deja reperer un aquarium sympa, de 100 litre et on aimerais savoir quel substrat lui mettre ? si il faut attendre que le substrat se redépose une fois qu'ont a mis l'eau (comme un aqua pour poisson) ? Si oui, combien de temps ? Petite question supplementaire ; Mon amie avait test de metre du sable fin (expres pour l'axo) mais celui ci l'avait super mal vecu, a la limite de mourir. Cela peut il etre du au fait qu'elle ne se souvienne pas avoir attendu que le sable retombe, apres avoir mis l'eau ? En tout cas merci par avance. Cordialement Yoan Mi piace 2 commenti 2 Sylvia Rivoire 05 lug Copper et sauvages dispo Isère AUVERGNE - RHONE ALPES Bonjour En Isère (Bourgoin - Grenoble - Biol) J'ai des juvéniles de dispos : dispo immédiat 13 cm (parents Gold et Copper) et d'une autre ponte (parents différents Copper et Albinos) dispo Septembre (actuellement 9 cm), mangent seuls des pellets (JBL). Mi piace 0 commenti 0 Fabio_le_meccano 19 giu Dons axolotls PROVENCE ALPES COTE DAZUR Bonjour à tous ! Ces 5 axolotls cherchent une nouvelle famille. Je suis du 13, à Marseille. Ils peuvent être séparés, 1 sauvage (1 mâle) 1 gold, 1 albinos, 1 mélanique et 1 leucistic (4 femelles) Je précise que le sauvage et le mélanique sont déclarés à l'IFAP Mi piace 0 commenti 0 Forum - Frameless

  • Axolotls et cie, Salamandre Maculée ou Ambystoma maculatum

    Ambystoma Maculatum Share Salamandre Maculée Salamandre fouisseuse particulièrement timide. L'animal est nocturne et difficilement observable même dans un terrarium car il ne sort que vers 2 - 3 heures du matin pour se nourrir. En hiver, on les maintient dans un endroit relativement sombre à des températures de 5 - 7° C . Celles-ci deviennent alors très actives toute la journée. APPARENCE : Cette salamandre facile à reconnaître est gris foncé à noire sur le dessus avec une rangée de taches jaune vif de la bouche à la queue. Elle est gris bleuté sur le ventre. Sa peau est lisse, humide et non protégée. La queue est longue et épaisse. La Maculatum ressemble à salamandra salamandra, sauf que cette salamandre est moins massive et ne possède pas de glandes parotoïdes. ORIGINE : C'est une salamandre dont la taille varie entre 10 et 25 cm dans son pays d’origine (l’Amérique du nord et les Provinces canadiennes de l’Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ile-du-Prince-Edward ). On la retrouve surtout dans les forêts de feuillus ayant une couche épaisse de matière organique. Cette espèce est répartie dans tout l'est de l'Amérique du Nord. Cette salamandre ne supporte pas la chaleur, et dans son pays d'origine est déjà active entre les plaques de neige à des températures de l'ordre de 2-3° C. MŒURS : Le jour, elle reste dans l'obscurité humide de la forêt, cachée sous une bûche ou une pierre et parfois dans le terrier d'un autre animal. La nuit, elle sort pour chercher sa nourriture sur le sol de la forêt. Celle-ci est composée de larves, vers, limaces, araignées, mille-pattes et autres petits insectes. Elle repère ses proies grâce à son odorat et sa vue. Elle adopte aussi ce comportement dans un terrarium où elle passe la majorité de son temps enfouie sous les feuilles ou la terre et ne mange que des proies vivantes qu’elle attrape la nuit ou par temps sombre. Cette salamandre hiberne pendant les mois d'hiver si la température descend sous les 5° C. En captivité, l’hibernation n’est pas obligatoire si l’on ne désire pas de reproduction. REPRODUCTION DANS LA NATURE : Elle atteint samaturité sexuelle à partir de l’âge de deux ans. Elle se reproduit très tôt au printemps dans l'eau où elle dépose des grappes d'œufs qui deviendront des larves. Elle change d'habitat selon la période de l'année; au printemps, elle s'accouple dans des étangs temporaires ou permanents et en été, elle migre vers les forêts mixtes et caducifoliées. Pour aller des étangs de reproduction aux forêts, elle passe par des couloirs de migration avec eaux dormantes et sols humides. Dans son pays, c’est durant les nuits d'avril et de mai après la fonte des neiges que l'on peut l’observer dans des étangs, en pleine saison d'accouplement. Le mâle exécute un rituel complexe pour séduire la femelle. La femelle est courtisée par plusieurs mâles. La parade nuptiale semble être déclenchée par les pluies de printemps ou leur alternance avec des périodes plus sèches. Certaines sources indiquent que cette salamandre est fécondée en automne et vient pondre au printemps dans des mares temporaires ou permanentes. Mais alors pourquoi y’a t’il parades nuptiales de la part des mâles au printemps sur les points d’eau et dépose de spermatophores ? (photo à intégrer) Pendant la parade nuptiale, le mâle guide la femelle par de petits coups de tête vers le spermatophore qu'il a déposé sur le fond de la mare. Elle dépose ses œufs sous forme de paquets gélatineux de la grosseur du poing et les fixe à des plantes aquatiques (Cela ressemble fortement à des pontes de grenouilles rousses). La femelle est capable de pondre plusieurs centaines d’œufs par paquets de 1 à 250 œufs. Certaines larves se transforment en adultes à la fin de l'été tandis que d'autres passent l'hiver enfouies dans la boue au fond de l'eau et se transforment à la fin du deuxième été. MAINTENANCE : Comme la salamandre tigrée, la salamandre maculée se maintient très bien en captivité à température ambiante ou fraîche. Celle-ci craint particulièrement la chaleur, donc surtout pas de chauffage du terrarium. De plus, comme l’animal est nocturne et timide, il n’est pas nécessaire d’éclairer. Si un éclairage est mis en place pour les plantes il faut impérativement aménager des cachettes et vérifier qu’il ne chauffe pas l’espace. Rappel : ces animaux s'observent, mais ne se manipulent pas. Le terrarium ne doit pas forcement être immense. Une dimension au sol de 60 cm par 40 cm est acceptable pour deux salamandres. La nourriture vivante proposée doit être adaptée à la taille de l’animal et ne pas posséder de carapace trop épaisse (Il faut donc éviter les vers de farine peu nutritifs et certains coléoptères). Se méfier aussi de certaines araignées très venimeuses et autres myriapodes qui peuvent être dangereux. Cette salamandre est capable de jeûner plusieurs semaines en période très fraîches. Comme substrat, une épaisse couche de terre de bruyère (son acidité naturelle empêche les moisissures de proliférer) mélangée à un peu de terre de forêt. Celle-ci doit être maintenue humide par pulvérisation et non détrempée. Pour finir, une couche de feuilles mortes, des plaques de mousse de forêt et quelques écorces sont les bienvenues. Cette salamandre ne grimpe pas aux vitres, mais un couvercle grillagé sur le terrarium est nécessaire à la bonne ventilation de l’ensemble et au maintien des insectes qui tenteront toujours de s’évader. Pour la reproduction, il est nécessaire d’ installer un point d'eau d'une taille importante. Il ne doit pas être profond, mais il doit comporter de fins branchages pour éviter les noyades et avoir des points d’ancrages pour les paquets d’œufs. REPRODUCTION EN CAPTIVITÉ : Elle peut être difficile car il faut vraiment reproduire les conditions naturelles de leur milieu sauvage de vie avec des cycles biens marqués de périodes froides, pluvieuses… Pour cela, le mieux est d’installer un bassin en extérieur avec un enclos capable d’empêcher toute évasion et de laisser faire la nature et les saisons. Cette expérience est à proscrire sous climat chaud et méditerranéen et doit se faire à l’ombre avec un nombre relativement important d’individus des deux sexes âgés de plus de deux ans. Le sexage des individus est un peu plus difficile à faire que chez ambystoma mavortium ou tigrinum.

  • Axolotls et cie, axolotl boule, nain

    Haut de page Axolotl boule Axolotl boule AXOLOTL BOULE (NAIN) Share L'axolotl boule a un corps bien plus court que ses copains, le cou est quasiment de la largeur de la tête. Nathalie Louf Nathalie Louf Le voile est gondolé car souvent il a continué à pousser. Il peut très bien vivre ainsi de longues années. Par contre il n'est bien entendu pas recommandé de le faire se reproduire, ou du moins de garder sa progéniture. Mais il ne s'agit pas nécessairement d'un animal en souffrance comme on le lit parfois... De nombreuses personnes en maintiennent non pas par effet de mode, mais parce que ce loulou si il mange bien est vivace et tonique, vit paisiblement, n 'a pas de raisons d'être euthanasié non? ​ Nathalie Louf en a eu plusieurs qu'elle maintient avec ses "grands" sans que cela n'ait jamais posé de souci. En revanche l'axolotl "boule" ou nain dispose d'une densité osseuse moindre par rapport à ses congénères (observé via radiographie chez un vétérinaire), donc d'une fragilité plus importante à ce niveau. ​ Il ne faut pas devenir paranoïaque lorsqu'un juvénile à le voile gondolé tout petit ou bien le bidon rond. En pleine croissance il est fréquent que le voile pousse plus vite que le corps des loulous. Quand au bidon bien rond il s'explique par des gloutons qui mangent bien. Nathalie Louf Nathalie Louf

  • Argent colloïdal | axolotls-cie

    ARGENT COLLOÏDAL Traitement et dosages en bas de page Qu'est ce que l'argent colloïdal? ​ Une solution d'eau contenant des particules d'argent suspendue de la taille nanométrique. La teneur en argent total est exprimé en milligrammes d'argent par litre (mg / L) d'eau qui est numériquement la même chose que les (ppm) parties par million (ppm). L’argent total contenu est divisé en deux formes d'argent: l'argent ioniques et les colloïdes. Au-dessus de 15 ppm les laboratoires utilisent souvent de la gélatine comme additif pour pouvoir garder les particules d'argent en suspension qui autrement tomberaient au fond. Les colloïdes d'argent en-dessous de 15 ppm sont de vrais produits qui ne contiennent pas de protéines ou d'autres additifs et dont la teneur en argent est principalement sous la forme de particules d'argent de taille nanométrique. ICI ! En ce qui concerne la couleur des colloïdes Un indicateur simple, mais fondamental de la qualité de l’argent colloïdal c’est la couleur qu'elle présente. En fait, il faudrait plutôt dire l'absence de couleur, puisque les meilleurs produits sont parfaitement incolores. À mesure qu'augmente la concentration et/ou la taille des particules, on voit apparaître une certaine teinte : jaune pâle, puis or, brun, rouge et noir. Le brun, rouge et noir indiquent des produits de qualité inacceptable. Argent colloïdal et le cancer ? Il n’y a jamais eu de preuve scientifique que l’argent colloïdal pouvait détruire les cellules cancéreuse ! Par contre l’argent colloïdal aide à remonter le système immunitaire Un corps sain peut traiter naturellement n'importe quel cancer. Aucun traitement allopathique contre des cancers efficace n'existe aujourd'hui. Quand les médecins emploient la chimiothérapie et la radiothérapie, et quand certains des patients (un petit pourcentage) sont guéris (le plus souvent juste en rémission, et rechutent plus tard) les médecins dissent que leur traitement a guéri des personnes. C'est un mensonge : ces personnes seront guéries MALGRE la chimiothérapie et la radiothérapie qui sont toxiques. Cela signifie que leur corps était assez fort pour se guérir, et en même temps résister au poison de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Si vous êtes diagnostiqué avec le cancer fuyez ces "thérapies» C’est votre liberté fondamentale de refuser un traitement. Si vous refuser le traitement et que le cancer vous tue, vous serez sûr que ce n'est pas le traitement médical "officiel" qui en sera responsable comme c'est le cas dans la grande majorité des décès de cancer. Source : https://www.le-cancer.info/ Pour info : L'argent colloïdal est une substance... - Pré-biotique : rééquilibre la flore intestinale avec un effet positif sur la santé et stimule la croissance des pros biotiques (ce sont des bactéries utiles à l’organisme) - Antiseptique et antibiotique : élimine plus de 650 espèces de microbes, virus, bactéries, parasites, moisissures, champignons et mycoplasmes, dont certains en MOINS DE SIX MINUTES ! Voici une liste, non exhaustive, des pathologies pour lesquelles l’argent colloïdal s’est avéré efficace : Abcès, Acné, Allergies, Amygdales, Angines, Antibiotique large spectre, Aphtes, Arthrite, Asthme, Bactéricide puissant, Blessures infectées (en interne et en externe.), Bronchite, Brûlures , Cancer de la peau, Candida Albicans, Cellulite, Champignons, Choléra, Cicatrisation accélère, Colite, Conjonctivite, Coupures, Coups de soleil, Maladie de Crohn, Dermatites, Désinfectant, Désintoxication intestinale, Diarrhée, Diverticules, Diphtérie, Dysenterie, Eau : assainissement, Eczéma, Empoisonnement du Sang, Engelures, Érythème, Fatigue Chronique, Fibromyalgies, Furoncle, Gale, Gangrène, Glande thyroïde, Gastrites, Gelures, Gerçures, Gingivites, Grippe, Hépatite C, Herpès Labial, Hidrosadénite, Immunostimulant puissant, Impétigo, Indigestion, Infection Cuticulaire, Infection de la Bouche, Infection de l’Estomac, Infection Fongiques, Infection des poumons, cutanée, Infection Urinaire, Inflammation, Kystes, Levures, Lupus, Maladie de Lyme, Lymphangite, Malaria, Méningite, Moisissures, M.T.S., Mycoses, Neurasthénie, Otites, Pancréatite, Parovirus du chien, Pellicules, Pied d’athlète, Pharyngites, Piqûres d’Insectes, Plaies ouvertes, Pleurésie, Pneumonie, Prostatite, Psoriasis, Pseudomonas aeruginosa, Rhumatisme, Rhume, Rosacée, Saignements, Salmonella Typhi, Scarlatine, Sclérose en Plaques, Sinusite, Streptocoques, Stérilisation, Teigne, Toxémie, Trachome, Tuberculose, Ulcère de l’estomac, Vaginites, Verrues, Virus d’Epstein, Barr, Zona. Usage Vétérinaire : chiens, chats, chevaux, oiseaux, poissons, dont les urodèles et axololts (directement dans le bassin ou dans l’aquarium, directement sur les plaies, pur, ou par voie orale. On peut en mettre pur, dans les narines, les oreilles et sur les plaies mais dans ce cas en 10 ppm. Cliquez sur l'image pour commander Pour nos axolotls ! ​ Il peut être utilisé comme remède et pour renforcer les défenses immunit aires. L’argent colloïdal peu servir à tellement de choses, il tue les mauvaises bactéries mais ne touche pas au bonnes contrairement à beaucoup d’autres produits. il renforce le système immunitaire et détruit les germes, bactéries, champignons. Lors du traitement en bac d’infirmerie : on doit utiliser du 15ppm ( afin qu’il soit bien assimilé comme expliqué plus haut). Ajoutez 1 ml d’argent colloïdale (à 15ppm) pour 1 litre l’eau. Comme avec les bains salins on renouvelle la solution chaque jour. Le traitement dure une semaine, après 3 jours faire une pause pour nourrir votre axolotl (on ne nourrit pas pendant un traitement). S'il s'agit d'un traitement en aquarium pour renforcer le système immunitaire on ajoute seulement 5ml d'argent colloïdal, dans l’aquarium par exemple pour prévenir le red leg. L’argent colloïdal, antibiotique interdit 31 Mai 2019 ​ Une simple suspension de particules d’argent microscopiques dans de l’eau ultra pure… rien de plus. C’est ce que l’on appelle l’argent colloïdal et c’est un des meilleurs remèdes naturels qui soit. Il est capable de : Tuer la plupart des microbes et virus pathogènes, Accélérer la cicatrisation des blessures et des brûlures, Soigner la peau et les allergies, Stimuler les défenses naturelles, Purifier l’eau… ​ L’antibiotique d’avant… les antibiotiques L’argent colloïdal fut utilisé par les médecins de manière intensive pendant près d’un demi-siècle jusqu’au début des années 40. Tombé dans les oubliettes de l’histoire après l’invention des antibiotiques de synthèse, il fait un retour en force depuis que ces derniers semblent en passe de perdre la guerre contre l’infection. Son action « magique » s’accompagne de solides preuves scientifiques, si bien que des médecins ont pu déclarer : « L’argent est notre meilleure arme contre les microbes » – Dr Harry Margraf, (Washington University, St Louis). « L’argent tue même les souches résistances aux antibiotiques et stimule la cicatrisation de la peau. » – Dr Robert Becker, (Syracuse University, New York). La majorité des antibiotiques, sur prescription médicale, ne tue qu’une partie des agents causant des maladies, alors que l’argent colloïdal est efficace contre environ 650 maladies (travaux du Dr Henri Crooks). Les utilisations médicales de l’argent dans l’histoire Les propriétés germicides et bactéricides de l’Argent-métal sont connues depuis l’Antiquité. Grecs, Perses et Romains l’utilisaient dans la vie domestique couramment. Ils employaient des récipients en argent pour stocker divers liquides (eau, vin, etc.) destinés aux souverains et à l’aristocratie. Ces liquides conservaient ainsi leur fraîcheur et leurs qualités plus longtemps que dans d’autres récipients. L’argent servait aussi à fabriquer des ustensiles de table et de cuisine, une tradition qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours. Pourquoi ne pas avoir choisi un autre métal, moins onéreux : nos ancêtres avaient compris qu’ingérer ainsi régulièrement d’infimes particules d’argent contribuait à renforcer l’immunité vis-à-vis de certaines maladies. Bien sûr cette pratique n’était fondée que sur des connaissances empiriques. C’est certainement la tradition du thé britannique, de l’eau bouillie servie dans des théières d’argent, qui a permis à la Grande Bretagne de survivre aux terribles miasmes de ses colonies, tant en Inde, qu’à Hong Kong et partout ailleurs. Il était courant de placer des pièces d’argent au fond des récipients contenant du lait ou des aliments pour en préserver la fraîcheur, une méthode adoptée au 19ème siècle par les pionniers américains. Très récemment encore, dans la deuxième partie du 20ème siècle, lorsque les pharmaciens préparaient des potions ou des onguents dans les arrière-boutiques, ils mettaient au fond du pot une feuille d’argent. Albert Schweitzer, la Nasa ou les hôpitaux américains sont-ils des empoisonneurs ? Le bien-fondé de ces pratiques populaires a été démontré par les recherches modernes. On a pu déterminer que l’Argent métallique se dissout dans l’eau à un taux d’environ 10 parties par milliard, soit 10 microgrammes par litre, et que cette dose pourtant extrêmement faible (0,01 ppm) tue les colibacilles et les salmonelles. C’est le principe même de l’Argent Colloïdal. En 1928, renouant avec la tradition, GA. Krause eut l’idée de placer un revêtement d’argent dans les systèmes de filtration à usage domestique. En 1929, le Dr Albert Schweitzer, rapporta que tous les pathogènes se trouvaient éliminés quand l’eau était traitée avec des particules d’argent porteuses d’une charge électrique. Le terme argent colloïdal n’était pas encore en usage. Il démontra également que ce traitement n’était pas nocif vis-à-vis des micro-organismes bénéfiques. Aujourd’hui, les meilleurs filtres à eau emploient l’argent pour éviter la contamination des bougies filtrantes et de nombreuses compagnies aériennes utilisent ce filtre à bord de leurs avions. La NASA a choisi un système de traitement de l’eau à base de colloïdes d’argent pour ses navettes spatiales. Les Russes utilisent également l’argent colloïdal pour stériliser l’eau à bord des navettes spatiales. Aux Etats Unis, certaines villes ont choisi l’argent pour le traitement des eaux usées et des piscines. Au Nébraska, on a démontré l’efficacité de l’argent colloïdal en décontaminant un bassin volontairement pollué par le colibacille. Passant dans des filtres équipés d’électrodes d’Argent, cette eau a été totalement purifiée en l’espace de 3 heures. Des études ont révélé que les réseaux internes de distribution d’eau dans les hôpitaux étaient les principaux responsables de la « maladie du légionnaire », une espèce de pneumonie, acquise à l’hôpital. La plupart des grands hôpitaux américains ont installé des systèmes d’ionisation argent/cuivre, qui ont permis d’éradiquer la « legionella pneumophilia » de leurs réseaux d’eau chaude. Ces systèmes sont bien sûr parfaitement homologués par les autorités concernées. L’argent colloïdal, alternative aux antibiotiques L’argent dans son application antibiotique et désinfectante a été délaissé suite à la mode des antibiotiques. Mais l’utilisation systématique de ces antibiotiques a entraîné l’apparition de nouvelles souches de bactéries résistantes. Faut-il rappeler que : Des souches de staphylocoques dorés résistants à la méthicilline et à d’autres antibiotiques sont endémiques dans les hôpitaux. On constate l’apparition d’entérocoques résistant à la vancomycine ; ces bactéries infectent les blessures, les voies urinaires et d’autres sites. Actuellement, environ 30 % des isolats de streptocoques pneumoniques sont résistants à la pénicilline, le médicament essentiellement utilisé pour traiter cette infection. Plus de 30 % des isolats de blennorragie sont résistants à la pénicilline ou à latétracycline, ou aux deux. La résistance à la chloroquine (médicament employé dans le traitement du paludisme) est apparue dans la plupart des régions du monde. Des souches de bacilles tuberculeux résistantes à un grand nombre de médicaments sont apparues au cours de la décennie écoulée. Dans les pays en développement où apparaissent des souches résistantes de bactéries extrêmement pathogènes, comme Shigella dysenteria, Campylobacter, E coli. Dernièrement, Salmonella typhimurium, résistant à l’ampicilline, à la streptomycine, à la tétracycline, au sulfa et au chloramphénicol, a provoqué des maladies en Europe, au Canada et aux États-Unis. Des études récentes ont rapporté la résistance d’espèces Candida au fluconazole, un médicament largement employé pour traiter les maladies fongiques systémiques. Grâce à son effet naturel antimicrobien, l’argent doit reprendre aujourd’hui la place qui lui revient. C’est sous forme colloïdale que l’argent s’avère le plus efficace, le mieux assimilable et sans toxicité. Les colloïdes sont ces particules extrêmement fines* qui ne se déposent pas dans les tissus et restent en suspension pour une disponibilité immédiate aux cellules. Les liquides circulants les plus importants (sang et lymphe) sont eux-mêmes de nature colloïdale. Une observation a montré que des microorganismes pathogènes qui s’étaient immunisés contre les antibiotiques, s’engourdissent après l’administration d’argent colloïdal. L’élaboration de solutions colloïdales relève de l’emploi d’une haute technologie, et est contrôlée par la microscopie électronique, la méthode GDMS (Glow Density Mass Spectrometry), ainsi que l’absorption atomique. Ces solutions ne doivent présenter aucun trouble. Les particules doivent être invisibles et aucun dépôt ne doit apparaître. La charge électrique négative des particules fait que ces particules restent en suspension dans l’eau et ne nécessitent pas de stabilisateurs, pas de protéines et pas de conservateurs. Une fois dans l’organisme, ces particules sont attirées d’une façon électromagnétique par les zones malades, traversent les membranes cellulaires et agissent comme catalyseurs en inhibant les enzymes destructrices. * L’argent colloïdal est une solution de particules d’argent dont la finesse est entre 1 et 9 nm (nanomètre) de diamètre (1 000 nm = 1 micron), dans une eau distillée reconduite à une résistivité proche de 25 mS (micro Siemens). Comment l’argent agit-il ? En référence aux communications scientifiques médicales, l’argent colloïdal peut se rapprocher de l’action d’un antibiotique à large spectre. Sa présence initie une enzyme, laquelle agit localement envers chaque bactérie, chaque unicellulaire, chaque champignon et chaque virus par modification de leur équilibre acido-basique, et y installe une résistance externe. Par là, ces organismes deviennent inactivés dans un temps de contact d’environ 6 minutes, parfois moins. Ils régressent dans leur cyclogénie, puis meurent. Cela a été vérifié par le laboratoire de UCLA (Université d’Etat de Californie) et par les travaux du Dr Robert O’Becker, Centre Médical Universitaire de Syracuse (NY, USA). Les microbes polymorphes, ainsi que les mutants, sont également sensibles à ce colloïde. La majorité des antibiotiques, sur prescription médicale, ne tue qu’une partie des agents causant des maladies, alors que l’argent colloïdal est efficace contre environ 650 maladies (travaux du Dr Henri Crooks). Et sur quelles maladies agit-il ? La liste des maladies pouvant être traitées avec l’argent colloïdal est tellement longue… que je préfère la résumer pour ne pas vous lasser. En gros, l’argent colloïdal permet de traiter toutes les inflammations (affections qui se terminent en « ite »), les problèmes de peau, les plaies, les mycoses de tous types, toutes les infections bactériennes ou microbiennes, c’est enfin un étonnant remède préventif contre toutes les pathologies de l’hiver. Comment utiliser l’argent colloïdal ? ​ Animaux : quelques gouttes sur les zones atteintes (parasites). Plantes : en vaporisation pour combattre les attaques de bactéries, virus et champignons, et à ajouter à l’eau d’arrosage (1 cuillère à soupe pour 250 ml d’eau). ​ source : www.energie-sante.net

  • Axolotls et cie,Les nuisibles et utiles dans votre aquarium

    Haut de page micorfaune micorfaune NUISIBLES Share Les hydres : Leur arrivée dans le bac. En aquariophilie les hydres arrivent dans nos bacs par les pierres, le bois, les plantes, la nourriture vivante prélevés dans la nature. Ils peuvent aussi être présent dans un bac deja infecté d'ou le fait d'être attentif lors de modifications d'agencement de plantes/décor. Dans nos bacs de sont de véritables prédateurs qui capturent les petites crevettes de quelques jours pour s’en faire un festin de fête. Cependant les hydres sont inoffensifs pour les crevettes adultes ainsi que les poissons de plus d’ un demi centimètre. Comment éviter d'amener les hydres dans votre aquarium : • Pour les décors tel que les racines et les roches, rien de mieux que de les faire bouillir. Une température supérieur à 40 degrès leur est fatale. • Pour les plantes, un bain dans une eau saturée en CO2 (eau pétillante du commerce) durant environ 12 heures suffira à les éradiquer. Les exterminer. Si votre bac est infesté je vous déconseille d’utiliser les solutions précédentes qui seraient fatales à l’ensemble du bac. D’autres solutions existent: - L'emploi de sel : 0.4% pendant une semaine les détruit aussi mais les plantes n'apprécient généralement pas trop cette concentration. - L’emploi d’un prédateur : certains poissons raffolent des hydres tel que : Trichogaster Trichopterus ou Macropodus opercularis, ou bien l'asolène, mais en eau chaude pas pour nos axos. - L’emploi d'oxfendazole : ce traitement est sans danger pour les crevettes et poissons de nos bacs mais peu affecter certains escargots, zoé et les aeglas de moins d’un mois.L’oxfendazole est éfficace à plus de 93 % sur tous les parasites majeurs du chien y compris Dipylidium caninum et Trichuris vulpis. Sa forme galénique originale (suspension orale à mélanger avec l’alimentation) et sa haute acceptance limitent au maximum les manipulations par le propriétaire. Le dolthème se présente sous 3 formats : DOLTHENE® 20 ml : contient 453 mg d’oxfendazole DOLTHENE® 50 ml : contient 1132,5 mg d’oxfendazole DOLTHENE® 100 ml : contient 2265 mg d’oxfendazole Traitement pour l’aquariophilie. L'idéal : 1 ml de Dolthène pour 80 litre d'eau. Pendant le traitement aucun changement d'eau ne devra être effectué (3 jours). Par contre après le traitement un changement d’eau de 50% est fortement conseillé. Puis filtration sur charbon actif, pendant 4 à 5 jours (au delà le charbon relargue les substances absorbées donc plus aucun intérêt. NB : Les données du traitement sont à titre indicatif. Cela a fonctionné chez nous, cependant ni l'auteur, ni le site ne pourra être tenu responsable en cas de problème. MICROFAUNE Les planaires : Ce sont des petits vers plats (contrairement à la sangsue) , de la classe des Turbellariés, généralement nécrophages, de couleur blanc-beiges, roses, jaunâtres ou marron clair, qui mesurent de 2 à 10 mm et se déplacent en rampant. Les planaires se déplacent lentement sur les feuilles et les pierres. Ils glissent sur le décor, comme des limaces, contrairement aux sangsues qui avancent par à coups, comme des chenilles. Ils sont introduits en même temps que les plantes et que les décors prélevés dans la nature et mal lavés. Pour éviter les planaires, avant de mettre des feuilles type catappa ou chêne dans le bac, mettez les au micro ondes environ 1mn.Ou avant d'introduire de nouvelles plantes dans un bac, laissez les tremper 48h, pour éviter de polluer votre bac...Les pièges à planaires ne sont pas très efficaces (du moins les faits maison vous pouvez tenter ceux du commerce ici , en effet même si vous arrivez à attraper les adultes, les oeufs resteront dans l'aquarium alors que le dolthène tue les planaires adultes et les oeufs. Le Dolthène n'est pas mortel pour les escargots, contrairement au no-planaria et au Fluvermal. Comment éliminer les planaires ? Soit en retirant plantes et axolotls, poissons de votre aquarium et en montant la température à 34 degrés. Soit en traitant au Dolthène : traitement d'un mois, acheter celui pour chien de 13 à 33kg, en pharmacie, jour 1 - changer 10d'eau, mettre le dolthène dans l'aquarium à raison de 0.5ml pour 50l d'eau. Ne rien toucher pendant 15 jours. Au 15ème jour changer 10 d'eau et recommencer avec 0.5 ml de Dolthène pour 50 l d'eau. et 15 jurs plus tard (soit 30 jours depuis le tout début du traitement : changer 30 d'eau et filtrer sur charbon pour retirer les dernières traces du produit. Fluvermal hors bac axolotls ! A ttention nocif pour les escargots et peut tuer certaines juvéniles de crevettes) . Certains axolotls supportent mal ce traitement, ( utiliser une autre molécule mieux tolérée comme le Dolthène). On trouve le Fluvermal en pharmacie sans ordonnance 1 comprimé pour 20 litres d'eau. Bien écraser puis diluer dans un peu d'eau de l'aquarium avant d'introduire le produit. 4 jours après changer 40% d'eau puis filtrer 4 jours sur charbon. ​ Les sangsues font partie de la même famille que les vers de terre, (les annélides). Elles sont généralement introduites dans nos aquariums via l'introduction de plantes, cailloux, etc. prélevés dans la nature. Quand les sangsues sont petites elles sont difficiles à repérer dans un bout de bois ou sur des roches. A leur taille adulte elles atteignent les 4-5 cm Elles se fixent sur les poissons et les saignent . Ils maigrissent , pâlissent et meurent. Les blessures ont l’apparence de petits trous ronds, rouges ou blancs. (Certaines espèces s’en prennent aussi aux planorbes et aux petits escargots du bac). Les sangsues sont également vecteurs de maladies bactériennes. Pour les repérer il faut observer l’aquarium pendant la nuit avec une lampe de poche et retirer toutes celles qu’on aperçoit. Elles ont une nage particulière, ondulante. Contrairement au planaire qui glisse, elle se déplace comme une chenille en relevant le milieu du corps qui se détache formant une boucle ne touchant pas la paroi. La plupart des traitements à base de sel par exemple ne tuent que les adultes et pas les œufs. Les œufs sont ovales, de couleur brun foncé, et collés en grappe au pied des plantes ou dans les interstices des cailloux. Les produits efficaces sont aussi toxiques pour les poissons. Attention donc lors des traitements qu’il faut renouveler après 3-4 semaines pour tuer les nouvelles générations. Elles sont sensibles au levamisole , et meurent aux doses de traitement pour vermifuger des discus (1ml de la solution à 10% pour 100l d'eau). Le Levamisole est un vermifuge à usage vétérinaire, vous devez donc consulter celui-ci pour vous en procurer . Larve de libellule : Cette larve est prédateur qui vit dans les étangs et se nourrit de têtards, de minuscules vers rouges et d’autres larves. Elles est assez grande mesure 3 à 6 cm,et possède six pattes . Elle reste à l’état de larve pendant 1 à 3 ans et mue pour grandir et changer d'enveloppe. Elle porte un masque constitué par la lèvre inférieure et terminé par deux crochets qui permettent d’agripper les proies. L'attraper reste la seule solution. elle peut être extrêmement rapide... Personnellement je les syphonne. Bon courage. Le dytique : L’adulte et la larve sont de redoutables carnassiers. La larve, grande carnivore, va tout d'abord injecter une salive toxique et digestive qui liquéfie son corps, avant d'aspirer le contenu de sa victime avec ses puissantes mandibules. La larve du dytique est très vorace, elle s’attaque aux autres larves, aux têtards et même aux tritons. Le Dytique chasse et tue des proies souvent bien plus grosses que lui ! Il n'hésite pas à s'attaquer aux têtards ou aux tritons, parfois même à des poissons comme les épinoches ou les jeunes perches ou à tout poissons de notre aquarium.. Il attaque tout près des ouïes, là où ils sont le plus fragiles ! UTILES L'aselle ( Asellus aquaticus) est une espèce de crustacé (Malacostraca) qui vit dans les eaux douces et à faible courant, dépourvues de pesticides à condition qu'elles soient riches en débris de matière organique (feuilles mortes en particulier). En tant que bioindicateur, il n'est pas un indice d'une eau d'aussi bonne qualité que le gammare. En condition optimales pour elles, les aselles peuvent ou pouvaient y atteindre des populations localement très denses. Elles sont – avec les gammares et les daphnies – une source importante de nourritures pour divers organismes aquatiques carnivores. On connaît de de plus en plus les aselles en aquariophilie pour leur rôle efficace de détritivores. On les différencie facilement des gammares car les aselles sont plus aplatis et marchent sur le fond, plus qu'ils ne nagent, alors que les gammares nagent ou se meuvent souvent « de côté » et le corps recroquevillé en position arrondie (sur le fond ou quand ils fuient). Taille : l'aselle croît toute sa vie, par mues successives et elle vit 1 à 2 ans : l'adulte mesure de 8 mm à 15 mm de long (selon les régions, la sous-espèce). Les aselles sont très répandues dans les mares, où elles se nourrissent de végétaux en décomposition, voire de cadavres tombés au fond. En effet, les aselles sont incapables de consommer le moindre tissu vivant. Elles sont donc précieuses, puisqu'elles font le tri, sur une même feuille par exemple, entre la partie saine et la partie morte, ne mangeant que ce qu'il faut et épargnant le reste. D'où l'idée de certains aquariophiles, d'utiliser les asselles dans les bacs où ils conservaient les oeufs de poissons. Les aselles s'empressaient de faire disparaître les œufs non fécondés, morts, atteints par la moisissure, et protégeaient ainsi les autres, vivants, de toute contamination toujours à craindre. Les œufs vivants étaient même nettoyés régulièrement de tout fragment de détritus tombé à leur contact. Tout d'abord parce que la biodiversité est importante et qu'il vaut mieux multiplier les espèces que d'en supprimer... mais aussi parce que les poissons ont une fâcheuse tendance à aimer dévorer les aselles ! Les adultes parviennent parfois, si la plantation est très dense, à survivre. Un peu de mousse de Java, de Ceratophyllum ou de Najas, et le tour est joué. Mais les petites aselles, elles, servent souvent de déjeuner aux poissons, qui les préfèrent à leurs aînées. De nombreux passionnés de bassin ont résolu le problème en plaçant les aselles dans un compartiment dédié de leur filtre, où elles peuvent assurer leur rôle de dégradation des détritus (feuilles mortes et autres) tout en restant à l'abri de l'appétit des poissons. Bien sûr, quelques individus s'échappent et c'est tant mieux. Elle serviront de nourriture vivante et s'installeront même parfois dans le bassin dans des recoins discrets. Pourquoi ne pas réfléchir à une semblable utilisation en aquariophilie ? Les aselles interviennent juste avant les ostracodes dans la chaîne de dégradation des déchets, préparant ainsi le travail des bactéries du filtre et du bac. Je pense qu'il faudrait réfléchir à des systèmes de filtration biologiques qui incluraient ces bestioles, leur permettant de vivre et se multiplier à l'abri. Les aselles ne sont pas aussi prolifiques que d'autres invertébrés aquatiques. Elles ne pondent que peu d'œufs (environ 200 par ponte) au dernier stade de leur croissance. Mais les petits, copies conformes des adultes, sont armés pour survivre. Pourquoi ne pas leur réserver une partie de la décante ou mieux, un bac pour elles toutes seules ? Grammares : La grammare mesure environ 15 mm. Il s'agit d'une crevette d’eau douce. La tête est pourvue de 4 antennes et de deux yeux à facettes. Sur le ventre, des branchies lui permettent de respirer. Ce crustacé se nourrit de végétaux morts et de plancton. Elle vit à l’abri de la lumière sous les pierres ou sous les détritus. Poissons, et insectes carnivores en raffolent.

  • Avc| France | Axolotls et Cie

    AVC ou autre trouble neurologique ? Share L'AVC signifie Accident Vasculaire Cérébral. Un AVC se produit lorsque la circulation sanguine est stoppée brutalement au niveau du cerveau. Cela peut être dû à un caillot de sang ou à une hémorragie. Un accident vasculaire cérébral peut être fatal ou entraîner différents handicaps comme une hémiplégie (paralysie de la moitié du corps). Des cas de plus en plus fréquents de ce qui ressemble à des AVC sur axolotls & Cie nous sont rapportés. Les symptômes sont relativement spectaculaires, en effet, l'axolotl tourne sur lui même le corps comme tordu en un cercle continuel. Il semble ne pas pouvoir se calmer et se remettre en position normale. Photo et vidéo de Mala par Laury Laurier L'issu est souvent fatale, selon l'importance des zones du cortex touchées. en général dans les 24 heures l'animal meurt si l'attaque a été trop grave. Sinon il y a des chances de régénération. Voici un nouvel éclairage nous provenant du Docteur Larrat, après lui avoir posé la question sur le nombre croissant de cas que nous rencontrions, il pense que dans la majorité des cas il ne s'agit en fait pas d'AVC. ​ "Les signes neurologiques décrits peuvent être causés par beaucoup de facteurs différents, et il est assez difficile de poser le diagnostic final d'AVC. En fait, dans la plupart des cas, il y a une autre cause. Toute encéphalite aura des signes similaires (virus, bactérienne voire parasitaire ou fongique) et un certain nombre d'intoxications feront aussi les mêmes signes (NH3*, hypoxemie...). Des anomalies métaboliques (déséquilibre ionique, insuffisance rénale ou hépatique) pourraient aussi causer des signes neurologiques. ​ Le problème du NH3 se pose particulièrement dans les nouveaux bacs, quand un traitement est utilisé, quand les biofiltres sont malmenés (mais je ne dois rien vous apprendre). Si le nombre de cas augmente, et qu'ils ont tous la même cause, je penserais plutôt à des *ranavirus qu'à des AVC. Le diagnostic d'AVC requiert de l'imagerie médicale de pointe, non disponible en pratique sur cette taille d'animaux, ou un examen microscopique des tissus en anatomo-pathologie après la mort." ​ Sylvain Larrat ​ ​ ​ * NH3- L'aquarium est un environnement confiné dans lequel les déchets (excréments, urine, débris végétaux, excès de nourriture, etc.) sont constamment libérés. Ces produits sont rapidement dégradés et transformés en ammoniaque (NH3-), soluble dans l'eau et totalement invisible s'avérant très toxique pour nos aquatiques . ​ ** Ranavirus Les Ranavirus sont des virus à ADN qui causent des nécroses hématopoïétiques épizootiques . Ces virus touchent les animaux aquatiques comme les poissons (dont marins1 ) et les amphibiens (mort par hémorragie internes, avec symptômes d'ulcérations de la peau) ainsi que des reptiles (aux États-Unis, en Australie2 ). Ils sont source de maladies émergentes 3 a priori impliquées dans le déclin général des amphibiens3 ; tous les écosystèmes ne sont pas concernés, mais le virus s'étend, imposant des mesures prophylactiques 4 . On en découvre régulièrement de nouveaux isolats. (Wikipédia).

  • Axolotls et cie, l'euthanasie

    EUTHANASIE Share Ça n'est pas un sujet sur lequel il est facile de disserter mais quand on a des animaux il faut l'aborder. Première méthode : Huile essentielle de clous de girofle. Lors d'une maladie incurable, il peut arriver que vous souhaitiez euthanasier votre axolotl ou poisson pour éviter de le laisser souffrir inutilement. Le choix d'euthanasier un animal est une décision difficile à prendre, mais si vous estimez qu'il est préférable de mettre fin à la vie de votre axolotl, dans ce cas, il est possible de réaliser cet acte de façon éthique et sûre. Il suffit de vous procurer en pharmacie, ou magasin bio, de l'huile essentielle de clou de girofle (ou de giroflier), qui contient en moyenne entre 60 et 95 % d'eugénol, une substance active au pouvoir anesthésiant (produit en vente libre). A forte dose, l'axolotl fera un surdosage anesthésique entraînant la mort. La dose recommandée pour une euthanasie est de 20 gouttes (1 mL) d'huile essentiel de clou de girofle pour un litre d'eau. En pratique : Dans une cuve de volume adapté, verser la quantité nécessaire d'eau provenant de votre aquarium ; Verser l'huile de clou de girofle (1 mL/L). Vous pouvez éventuellement faciliter la dispersion de l'huile, en la pré diluant dans 5 fois son volume d'eau chaude ; Bien agiter le mélange eau/huile avec un fouet de cuisine pendant au moins 5 minutes ; Transférer votre axolotl à euthanasier dans cette cuve, puis placer un couvercle au dessus ; Rapidement, votre axolotl va perdre son équilibre, devenir inconscient, et s'arrêter de respirer ; Laisser votre axolotl dans cette cuve d'euthanasie, pendant au moins 30 minutes après l'arrêt complet des mouvements respiratoires. Seconde méthode : Pour ce genre d'acte, il est préférable de consulter un vétérinaire. Dans ce cas, les vétérinaires recommandent l'usage de la benzocaïne (délivrance uniquement sur prescription vétérinaire cf https://www.vetofish.com ) . N'oubliez pas que l'axolotl ressent la souffrance et la peur. Certes pas comme un mammifère, mais il possède quand même des sensations et des émotions primaires. Tuer un poisson ou axolotl sans le faire souffrir, c'est possible. Mais ça ne se fait pas n'importe comment. Le taper violemment ou le mettre au congélateur est A PROSCRIRE! (le clou de girofle est connu depuis de longues années dans le milieu aquariophile, il y a 22 ans c'était déjà chose commune, alors pourquoi utiliser des méthodes barbares?) Car à moins de ne lui couper le cerveau, l’axolotl ou poisson ne mourra pas immédiatement. En cas d'échec sa souffrance serait intolérable. Pour le congélateur, on a tendance à penser que le froid va "endormir" l'axolotl en douceur. Il va s'endormir, certes, mais dans la souffrance, son corps perclus de lésions provoquées par le gel. Car des cristaux vont très rapidement se former dans son système sanguin, ( contrairement à la baisse plus légère subie dans un réfrigérateur et qui le plonge juste dans un état léthargique) Alors oui vous ne le voyez pas, loin des yeux loin du cœur... Mais ça reste très cruel. Idem, ébouillanter l'axolotl ou le poisson et autres idées de ce type sont à oublier à tout prix. Quand à le jeter vivant dans les toilettes et tirer la chasse... :? BREF. POUR EUTHANASIER VOTRE AXOLOTL/ POISSON, la seule technique reconnue comme "euthanasie" (mort douce et sans douleur) est la technique du clou de girofle . Voici une seconde méthode toujours avec les clous de girofle, j'ai eu hélas à l'utiliser deux fois il y a une quinzaine d'années quand l'on n'utilisait pas l'huile essentielle de clous de girofle. * Prenez 20 clous de girofle, mettez-les dans une petite casserole. Faites bouillir 15 minutes, pas moins. * Laissez refroidir. Retirez les clous, mais ne les jetez pas tout de suite, ils pourraient servir. * Mettez le poisson/axo malade dans un petit récipient (tupperware de un litre) * Versez doucement un peu d'eau parfumée aux clous de girofle dans l'eau. (Il doit nager dans 25% du produit / 75% d'eau) * Attendez. * Si rien ne se passe en 10 minutes, rajoutez une dose et attendez à nouveau. Le poisson va ralentir sa respiration et s'endormir doucement. * continuez jusqu'à ce que le poisson nage dans 75% de produit - 25% d'eau * Quand vous êtes sûr qu'il dort profondément, mettez-le directement dans l'eau aux clous de girofle restante. Cette surdose le tuera en quelques minutes et sans douleur. QUESTIONS QUE L'ON PEUT SE POSER L'eau bouillie avec des clous de girofle sent très fort, est-ce que ça ne dérange pas le poisson? Non. Le poisson ne s’affole pas quand il prend ses premières respirations de produit. Il ne semble ressentir aucune douleur ni aucun stress. J'en conclus que, s'il "sent" peut-être le produit, il n'en "souffre" pas. L'axolotl ou le poisson se rend-il compte de ce qui lui arrive? Ça dépend des animaux. certains tombent sagement au fond et s'endorment rapidement, d'autres doivent sentir qu'il se passe quelque chose d'anormal et s'agitent, tournent en rond... Cependant, ce n'est pas de la "douleur", mais du stress. Mon axo était bien endormi. Je lui ai donné la dose létale, il a frémi et a respiré très fort! Il a presque convulsé! A-t-il souffert?! Non. Il dormait, ces soubresauts n'étaient que nerveux et en aucun cas volontaires, les poissons et axolotls ont le réflexe de nager, d'où les légers sursauts. Mon axolotl ne semble plus respirer. Est-il bien mort? Même s'il ne semble plus respirer du tout, un axolotl peut être encore vivant. Pour parer à cela, il faut utiliser le système du "bong" : l'axo est dans son eau, dans un récipient métallique (la petite casserole utilisée pour faire bouillir l'eau par exemple). Je le laisse tomber au fond, j'attends une minute ou deux, et je donne une violente pichenette contre le métal. Le bruit fort résonne, et l'axolotl ou le poisson, s'il est encore en vie, a un sursaut nerveux. Si au bout de deux essais vous ne voyez pas la moindre réaction, vous pouvez être sûr qu'il est bien décédé. Je voudrais que mon axolotl meure très lentement et ne se sente pas du tout partir... Là, les clous de girofle bouillis ont leur utilité. Placez le poisson dans un petit bocal (pot de confiture, ou autre) et dans un bac avec quelques litres d'eau pour un axolotl, mettez-lui une petite dose d'eau bouillie (15%) pour commencer à l'endormir, et mettez les clous dans l'eau. Ils diffuseront leurs produits actifs doucement, le poisson/l'axolotl mourra en quelques heures. Dans l'idéal, à faire le soir pour trouver l'axolotl/ poisson mort le lendemain... Pourquoi il vaut mieux euthanasier en douceur quand l'animal est condamné? Il y a plusieurs solutions, faisons un comparatif : 1/ Je prends mon poisson malade, je le jette aux toilettes et je tire la chasse est équivalent à : je prends mon vieux chien malade, je l’abandonne dans les bois et si il met des jours à mourir et qu’en plus il transmet sa maladie à toute la forêt je m’en moque. En seriez-vous capable ?? 2/ Je laisse mon poisson malade dans mon bac jusqu’à ce qu’il meurt est équivalent à : je laisse mon vieux chien malade sans soins et je le regarde dépérir jour après jour. Avec le risque de contamination de tout l'aquarium Alors quand vous savez qu'il n'y a plus rien à faire et que sa mort est inévitable, offrez lui une mort douce... SVP Arrêtez d'utiliser le congélateur pour l'euthanasie.

  • Axolotls et cie, plantes

    PLANTES COMPATIBLES AVEC NOS AXOLOTLS EN EAU FROIDE Share Les plantes participent à l’esthétique mais également et surtout à la santé de l’aquarium en absorbant des déchets et composés organiques et en produisant de l’oxygène. Les plantes offrent également des cachettes et d’agréables hamacs pour nos loulous. Et sont utilisées comme lieu de ponte. Elles déstressent les axolotls et leur permettent de s'y accrocher en cas d'aérophagie comme dans la nature, )et sans avoir à les stresser d'avantage en les plaçant en tupp ou bac plastique) Elles auront comme caractéristiques : Robustesse Enracinement profond ou plantes flottantes; Croissance si possible moyenne ou rapide; Adaptation aux températures recommandées pour les axolotls; Autres considérations plus générales : éclairage adapté à la croissance de la plante en question + esthétique + taille (hauteur, largeur maximale ?) + tarif. Voici un groupe de plantes aquatiques (cliquer sur l'icône) Voici quelques exemples de plantes adaptées et éprouvées, avec leurs caractéristiques (mais il y en d'autres !) : 1) Vallisneria spiralis : lumière modérée à forte. Température : 18°C-26°C. pH : 6.5-7.8. Arrière-plan. Vallisneria spiralis est une plante d'arrière-plan ou même pour la zone intermédiaire. Elle est facile à maintenir. Idéalement, l'aquarium devrait être suffisamment haut pour l’accueillir (elle dépasse très souvent les 50 cms). Mais comme les feuilles sont très fines, si ce n'était pas le cas, Vallisneria spiralis ne ferait pas trop d'ombre aux plantes vivant en-dessous en flottant à la surface. La croissance de Vallisneria spiralis est rapide et des stolons sont constamment produits. Laisser légèrement dépasser le sommet du rhizhome au dessus du substrat. 2) Vallisneria gigantea : une plante d'arrière-plan ou pour la zone intermédiaire. Température : 18°C-27°C. pH : 6-9. Du fait de sa hauteur très importante (50 cm à 1 mètre et plus), elle est plutôt adaptée aux très gros bacs (où là, même avec une hauteur d'eau importante, les feuilles finiront probablement par flotter). Elle est très facile à maintenir à condition que l'eau ne soit pas trop douce. La croissance de la Vallisneria gigantea est rapide et des stolons (boutures par rejet) sont régulièrement produits. Laisser légèrement dépasser le sommet du rhizome au dessus du substrat. 1) Vallisneria Asiatica : Grâce à ses feuilles vertes en colimaçon, la Vallisneria americana var. asiatica donne un bel effet de contraste lorsque plantée en groupes. De 18 à 28 C°. Ph 6 à 8,5. Plante d'arrière plan. Facile à maintenir. Une taille de toutes vos vallisnerias est aisée une « coupe d’été » prendra 5 minutes à être réalisée. Lentilles d’eau, grenouillettes, pistias, etc sont également les bienvenues dans nos bacs. (Attention toutefois en ce qui concerne les lentilles d’eau qui peuvent vite devenir envahissantes). 3) Hygrophila polysperma : c'est la plante parfaite lors de la mise en route de l'aquarium. Peu regardante sur les paramètres de l'eau, sa croissance très rapide permet à la fois de réduire significativement nitrates et phosphates et donc d'offrir une concurrence de taille aux algues qui marquent souvent les premiers mois de la vie d'un aquarium et d'avoir un bac déjà joliment planté en seulement quelques semaines. La couleur et la forme des feuilles varient en fonction de l'éclairage (les feuilles supérieures ont par exemple une superbe teinte rosée). Arrivée en surface, elle a néanmoins tendance à se courber : aussi, il est utile à ce stade de l'étêter. Multiplication : il est possible de couper les rejets ou bien le sommet de la tige-mère (une bonne dizaine de centimètres permettra une reprise plus rapide) : on les laissera flotter quelques jours jusqu'à ce que de petites racines apparaissent et on enlèvera les éventuelles feuilles du bas avant de les enfoncer délicatement dans le sol. Croissance rapide, surtout si l’eau est dure. Voici une colle très efficace et non dangereuse pour coller des mousses ou diverses plantes sur vos décorations, rochers, etc. 4) Egeria densa : plante rustique à croissance ultra-rapide et grande productrice d'oxygène : elle absorbe une quantité importante de nitrates et de phosphates et secrète même des toxines freinant le développement des cyanobactéries (des bactéries ressemblant à des algues et pouvant photo synthétiser : on les appelait d'ailleurs autrefois "algues bleues"). Son développement étant ultra-rapide, il faudra veiller quand même à ce qu’elle n'obscurcisse pas les plantes vivant en-dessous (étêter lorsque la plante commence à se courber à la surface). Si la lumière vient à manquer, elle perd ses feuilles inférieures en ne laissant que la tige : pour éviter ce désagrément, il suffit de maintenir un petit espace de quelques centimètres entre chaque plante. Elle est parfaite lors de la mise en route de l'aquarium (concurrence de taille aux algues qui marquent souvent les premiers mois de la vie d'un aquarium). Les températures élevées ne lui conviennent guère sur une longue période et elle préfère une eau du côté alcalin. Multiplication : rejets latéraux à couper lorsqu'ils atteignent 10 à 15 cm. Un écart de 3 à 4 cm entre chaque tige permettra de laisser passer la lumière jusqu’au sol. 5) Mouss e de java (à attacher avec du fil de pêche ou à une souche ou une pierre) : forme une sorte de tapis. 6) Cladophora aegagropila : une boule d'algues qui absorbe les nitrates ? Et bien je dirais comme toutes les plantes, sauf que celle-ci peut amener l'algue filamenteuse dans l'aquarium si elle se détériore, donc attention... Eclairage intense vivement recommandé. pH : indifférent. Il est utile de la retourner régulièrement si on souhaite qu'elle garde sa forme initiale, et de « l’essorer ». de temps en temps pour la débarrasser des impuretés qu’elle a pu stocker. 7) L'Echinodorus bleheri est une plante à la fois belle et peu exigeante, mais il ne faut pas oublier de la tailler régulièrement afin qu'elle ne prenne pas trop de lumière aux plantes qui poussent sous elle. E. Bleheri supporte également bien les bacs faiblement éclairés : elle poussera d'elle-même en direction de la lumière. C'est une solitaire peu exigeante et facile à entretenir, que l'on soit aquariophile débutant ou expérimenté pourvu qu'elle ne soit pas mise dans un bac trop petit. Elle est parfois vendue sous le nom commercial de Paniculatus. 8) Ludwigia Repens : une plante à croissance très rapide si l'éclairage est bon / pH : 6.5-7.8. Eclairage: intense. Elle change de couleur en fonction de la puissance de l'éclairage (du vert au jaune en passant par le rose au plus près de la lumière). Eclairage intense recommandé pour une pousse optimale. 9) Riccia Fluitans : plante de surface qui apprécie l'eau froide et les nitrates produits par les poissons rouges. pH : 5.5-7.8. Eclairage : fort à très fort. Les poissons rouges la consomment mais, sous de bonne conditions (éclairage intense et ajout de CO2 recommandés), ils n'en viendront pas à bout tant elle pousse vite ! Remarque : il est aussi possible de la lester sur une pierre ou sur une souche grâce à du fil de pêche. 10) Anubia nana : très faible à éclairage modéré. La placer de préférence à l’ombre si l’aquarium est très éclairé. Sinon, sa croissance étant lente, des algues auraient tendance à se développer sur ses magnifiques feuilles puis à l'étouffer. Température : 22°-26°C. pH: 6.0 - 8.0. Elle doit être attachée à une pierre, à une roche volcanique ou à une souche. On peut la fixer avec du fil de pêche dans un premier temps, jusqu’à ce que les racines se soient fixeés sur le support choisi : éviter d’enterrer le rhizome (cela ferait pourrir la plante). Idéale au premier-plan. 11) Elocharis Acicularis demande une lumière plutôt intense à privilégier en premier plan de votre aquarium se multiplie par bourgeons, prospèrera dans un ph de 6,5 à 7,2 à des températures allant de 10 à 25°C de croissance lente. 12) Lilaeopsis brasiliensis , se place en premier plan également, avec un ph de 6 à 8 et d’une température de 15 à 26 °C, pour une croissance plutôt lente. 13) Lysimachia Nummularia se place au fond et sur les côtés pour un ph de 6 à 8 avec un éclairage intense et des températures entre 15 et 25 °C. Sa croissance est très rapide. Pour un KH entre 5 et 15. Sa croissance est rapide. 14) Hydrocotyle leucocephala : Croissance rapide, s'adapte facilement, pousse bien dans une eau relativement dure. Dès son installation dans l'aquarium, elle sera attirée par la lumière et la surface de l'eau sur laquelle elle se propagera. Peut fort bien être cultivée comme plante flottante non enracinée. Petit lexique de plantes de dennerle by didier crick a visionner en pdf 15) Ceratophyllum demersum est une plante strictement aquatique. Elle ne possède pas de racine et il est courant de la voir flotter dans l’aquarium, mais certaines de ses feuilles se transforment en organes d'ancrage (rhizoïdes)... On peut également la planter en bosquet. 16) Microsorum Pteropus var. Windelov var. Windelov 17) Althernanthera Reineckii Le dessous des feuilles de Alternanthera reineckii forme un contraste plein d'effet avec le vert végétal de l'aquarium, surtout si la plante est disposée en groupe. Une lumière intense accentue la coloration rouge des feuilles. La plupart des Alternanthera sont difficiles à cultiver en aquarium, mais celle-ci est assez accommodante.

  • Occlusion | France | Axolotls et Cie

    OCCLUSION Flazzy Boyet OCCLUSION Oui, on parle souvent d'occlusion car les axolotls ont vraiment une capacité à avaler des cailloux énormes, hélas... Sur des gravillons qui ont la possibilité d’être expulsés par voie naturelle on peut simplement faire ingérer à l'aide d'une petite seringue (sans aiguille évidemment) de la glycérine végétale ou bien de la paraffine liquide à usage interne, qui s'achète en pharmacie. On fait ingérer 2 x 0,5 ml à l axolotl comme dans le cas d'une constipation, si cela vous est difficile faites le en plusieurs moments de la journée, et veiller à ce qu'il ait bien avalé en lui massant la gorge, faites le avant un changement de l'eau de son bac hôpital afin d’éviter que des flaques grasses si il avait régurgité se collent à sa peau et le gène et pour respirer.. Si cela ne suffit pas on peut aider en lubrifiant de la même façon le cloaque et en faisant délicatement pour ne pas blesser l'animal. Nourrir avec parcimonie le temps du traitement. Les cas les plus sévères concernant des cailloux trop gros doivent immédiatement être amenés chez le vétérinaire qui devra opérer pour sauver l'axolotl Voici le témoignage de Romy Hdn "Il y a de cela 2 ans et demi, sans avoir été bien informée concernant le sol, ma petite Miu avait ingéré énormément de cailloux et ça a duré plus d'un mois car, aussi surprenant soit-il, elle continuait à manger et à faire des selles. Mise en quarantaine quand j'ai (enfin...) réalisé que son ventre était dur, tous les jours des cailloux se retrouvaient au fond du bac (voyez la quantité astronomique présente dans son ventre...) et après 5 jours, la différence est très nette comme vous pouvez le voir sur les photos du dessous. J'ai eu beaucoup de chance. Longue vie à ma petite guerrière, et attention avec vos cailloux et/ou autres galets !" "Dans un bac d'eau plus froide qu'habituellement (au lieu des 20°C, elle se trouvait dans une eau à 12°C), sans nourriture pendant 5 jours. Elle a expulsé toute seule. Je massais très légèrement son ventre tous les jours ; au bout du 3ème jour, dès que je mettais mes doigts dans l'eau, elle se glissait entre 2 doigts donc je supposais que ça lui faisait peut-être du bien." ​ Le magnifique woogie a gobé un peu plus gros qu'il ne pouvait mâcher et avaler. Il avait ce galet décoratif dans sa bouche ! Woogie est un axolotl, ceux-ci sont complètement aquatiques. Cela signifie que les protocoles d'anesthésie doivent être un peu différents ! Un agent anesthésique est placé dans l'eau et absorbé par woogie, puis on lui enlève le corps étranger et on le remet dans l'eau propre (sans anesthésie) ce qui le réveille. Woogie avec le galet qui se voit très clairement sur sa radio. ​ ​ ​ Maintenant qu'il lui a été retiré il retrouve sa maison pour s'y remettre de ses émotions. Merci à Trinity Veterinary Centre d'avoir gentiment accepté le partage de cette vidéo et ces photos sur notre site. Et encore Bravo ! CONSTIPATION Les signes de constipation d'un axolotl ne laissent aucun doute : le cloaque est enflée et rouge. Ne pas se tromper un axolotl ne laissant pas de selles depuis 6 jours n'est pas constipé, cela est tout à fait normal vu la lenteur de leur système digestif, donc inutile de s’inquiéter. Pour un bon transit il faut un Gh et une alimentation adaptée, pourquoi? Parce que le GH nous indique une bonne minéralisation de l'au, ni trop peu ni trop élevée, donc à 10 de GH c'est parfait. Les pellets sont correctement minéralisés et le calcium est justement indispensable au bon transit intestinal de l'axolotl. ​ ​ Bonjour ! Je viens vous donner des nouvelles. Hier j'avais envoyer des photos de ma femelle la trouvant très grosse, vous m'aviez conseiller d'aller voir un vétérinaire rapidement, que c'était surement une Ascite. Cette après midi, j'ai eu un rendez vous chez un vétérinaire spécialisé NAC a Courtry (Exovet SELARL) et voila ce qui en est ressortit. Après une échographie, il a écarté totalement l'idée d'une ascite, il n'y avait pas de liquide hors des organes mais seulement dans son estomac et ses intestins. Il a donc pensé à une occlusion, peut-être après avoir ingéré beaucoup de sable, suite a une radio (jointe ci-dessous) il s'est rendu compte que ce n'était pas du sable, il a alors pensé que c'était dû à l'alimentation. Etm'a expliqué que son alimentation devait être trop sèche, difficile a digérer et a dû créer une pâte dans son estomac qu'elle n'arrivait pas a évacuer. ​ Suite a ce diagnostic il lui a donner de l'huile de paraffine (laxatone) et lui a fait un lavement par le cloaque en lui injectant une autre huile et de l'eau pour humidifier la pâte et l'aider à sortir. Je dois lui donner 1ml d'huile de paraffine tout les jours pendant 7 jours, si elle ne dégonfle après ces 7 jours, je retournerai voir ce vétérinaire pour mettre fin à la vie de mon axolotl sans douleur. ​ Depuis l'injection elle a vomi et rejeté un peu de mucus et reprend de l'air assez souvent à la surface, ce qui est plutôt bien d'après le véto. ​ La clinique Exovet SELARL est vraiment top, ils ont été a l'écoute, rassurants, et surtout ils avaient une bonne connaissance de l'animal. Ils n'ont peut être pas réussi à la sauver, seul le temps le dira, mais ils ont fait le maximum pour cela. ​ Je veux vraiment remercier toute les personnes qui ont commenté ma première publication c'est grâce a vous que j'ai pris conscience de la situation et que j'ai pu l'aider, peut importe l'issue de la situation. Je vous laisse avec des photos d'elle juste avant la consultation ou on remarque bien un boule vers ses pattes arrière et les radios. ​ Merci de nous avoir aidé (groupe Axolotls et Cie) ​ Jeanbonch Lef Occlusion par nourriture

  • Abces-axolotls | France | Axolotls et Cie

    ABCÈS Share Les abcès ont souvent pour cause initiale une micro blessure qui s'est ensuite infectée, formant une poche enflée. L'axolotl n'aura plus faim, tout simplement car la plaie sera douloureuse, gênant l'absorption de tout aliment. Bien souvent il se situe sur la tête de l'axolotl (blessure dans la bouche fréquente pouvant avoir pour cause l'ingestion comme des crevettes, ou un caillou, etc.). Un abcès "mûrit" puis à terme "éclate". Il est conseillé d'isoler votre loulou en bac hôpital avant et le laisser en bain de bleu de méthylène (ou Esha 2000) pour désinfecter la plaie après éclatement de cet abcès. Vous pouvez également le faire percer par un vétérinaire, mais surtout ne vous improvisez pas dans ce rôle !!! Le processus peut durer un mois, entre l'apparition de l'abcès et son éclatement. Si cela a eu lieu à la maison surveiller qu' 'il n'y ait pas surinfection car des antibiotiques seraient nécessaires. L'axolotl retrouvera son appétit une fois que la blessure ne le gênera plus. ​ Vérifiez la cause possible de cette blessure afin que "l'incident ne se reproduise plus (décorations, alimentation..). L'axolotl avant son abcès. Un abcès apparaît sur la tête de l'axo. Il ne s'alimente plus car géné par la douleur de l'inflammation. J + 4 L'abcès commence à diminuer et être moins inflammé. Merci à Léa Gauville pour les photos de son loulou. CLINIQUE VETERINAIRE ALLIANCE A BORDEAUX La Clinique vétérinaire Alliance soigne également les axolotls ! Youpi ! Cette clinique se situe à Bordeaux : 8, boulevard Godard - 33000 Bordeaux Tél : 05 56 39 15 48 http://www.veterinaire-alliance.fr/ "Lucky, cet axolotl femelle nous a été présentée car elle ne mangeait plus depuis deux semaines. L’examen clinique a révélé la présence de masses buccales. La ponction et l’analyse cytologique a révélé que ces masses étaient des abcès. Lucky a été mise sous antibiotiques. Les poissons et les amphibiens peuvent être soignés comme les chiens et les chats ! Nous souhaitons une bonne convalescence à Lucky !" Cet axolotl est celui d'Anne Sophie Ciliberto qui a gentiment accepté comme la clinique vétérinaire de partager ces informations avec vous, non pas pour faire de l'auto médication mais pour guider votre vétérinaire si celui-ci n'est pas spécialisé et qu’éventuellement il puisse contacter la Clinique Alliance de Bordeaux, mais aussi pour que vous sachiez que ce cas de figure peut arriver à l'un de vos axolotls. Le vétérinaire lui a fait une injection d'anti inflammatoires. Son traitement s'étale sur 2 semaines. Elle doit donc rester isolée. Le traitement est à administrer soit dans l'eau soit directement dans sa bouche. Journal of the American Veterinary Medical Association - JAVMA detooSrnsp7fhh483eim0é1l5i4v9 f1r19mc3clr4 · Le neuroblastome olfactif doit être pris en compte dans le diagnostic différentiel des axolotls avec des masses palatales intraorales. Ce rapport décrit la première application de la radiothérapie pour le traitement d'un neuroblastome olfactif dans un axolotl. L'axolotl est mort 3,5 mois après la fin de la radiothérapie; l'évaluation post mortem n'a montré aucun signe de néoplasie. https://jav.ma/3oImDv1 Flo, The Exotic Vet - Dr Modesto detooSrnsp7fhh483eim0é1l5i4v9 f1r19mc4clr4 · Comment commencer la semaine d’une meilleure manière!! Mon dernier article vient de paraître dans le prestigieux Journal of the American Veterinary Medical Association - JAVMA !! Voilà de quoi enrichir un peu la littérature sur cette espèce pour qui peu de données sont encore publiées! ​ Merci à Clinique vétérinaire Oncovet et plus particulièrement à mon co-auteur le Dr Jérôme Benoit pour son aide précieuse et la réalisation des radiothérapies (souvenir de visite au Centre le matin très tôt!!). Petit à petit, les NAC ont aussi le droit à une médecine oncologique de qualité!...et nous travaillons pour améliorer leur soins et avoir plus de données sur le sujet chaque jour!

  • Axolotls et cie, Couleurs et tarifs des axolotls

    couleurs COULEURS & PRIX Diaporama en bas de page Pour les couleurs voir aussi article "Génétique" Selon les couleurs, la taille de l'axolotl et son âge différents tarifs sont possibles dans les cessions entre particuliers, voici un bref résumé, bien entendu chacun est libre de s'y référer ou non. Tout d'abord l'on considère qu'un individu ne devrait être vendu qu'à partir de ses 10 cm, avant les risques de mortalité sont encore importants et l'étape alimentation doit inclure un axolotl mangeant des vers de vase et pellets ou uniquement des pellets, (pour une plus grande facilité de nourrissage et donc réussite pour l'acquéreur). Axolotl albinos (robe blanche, yeux rouges, englobe bien entendu le gold), axolotl leucistique (robe blanche et yeux noirs), axolotl sauvage (cercle doré dans l'œil et robe tacheté, les couleurs peuvent varier) : 1€ le cm soit un axolotl de 10 cm sera vendu au prix de 10 €. Pourquoi? Car ces couleurs sont les plus répandues Axolotl mélanique (robe noire, grise, blanche mais œil noir et plein sans cercle doré ou rougeoyant) : 2 € du cm soit 20 € pour un individu de 10 cm. Axolotl copper (tacheté de marron, beige, avec absence de pigments noirs) 2,50€ le cm ce qui nous donne 25€ pour un individu de 10 cm. Axolotl mélanique cooper (robe marron de claire à foncée, légèrement tachetée ou non) et axolotl axanthique, 2,5 à 3 € du cm soit 25 à 30 € pour un individu de 10 cm. S'il s'agit d'adoption dans l'urgence ne soyez pas trop "gourmands" remettez votre axolotl à petit prix ou même donnez le, c'est la moindre des choses pour que ce petit loulou trouve rapidement un foyer accueillant, et surtout renseignez vous bien sur son futur habitat et les connaissances de l'acquéreur. Au cas échéant, expliquez lui la maintenance complète et détaillée, l'axolotl vivant de très nombreuses années soyez responsable ! Pour l'acquéreur : un axolotl maigre, ou avec de vilaines branchies rabougries ou atrophiées est un signe qui doit vous alerter ! Regardez également ses orteils une fonte de ceux-ci tout comme du voile dorsale indique une potentielle infection. Observez toujours une période de quarantaine qui vous laissera le temps de bien observer la peau de votre loulou et son aspect. Et enfin vérifiez ses selles afin d’être assuré qu'il n'y ait pas présence de parasites. Voici à présent les couleurs de nos loulous lorsqu'ils sont tout petits, puis plus grands ceci afin que vous appreniez à les reconnaître : ​ Yeux selon les couleurs d'axololts Axolotls de couleur sauvage Axolotls de couleur leucistique juvénile leucistique NC Juvénile leucistique NC 87053619_2922630567787677_18065250449820 axolotl leucistique 87321248_202645950937004_534657557727071 axolotl leucistique silver-eyes 87364784_858588354593397_227531414115555 87123995_1531474483685220_83961407026222 axolotl leucistique 86875454_520550148891980_437859621912811 87076996_202645980937001_250070456733165 Axolotls de couleur mélanique Shin'Ichi mélanique blanc jeune mélanique noir mélanique blanc NC Shin'Ichi mélanique blanc juvénile mélanique noir juvéniles mélaniques gris Caroline_Paquet Show More Axolotls de couleur copper et mélaniques coppers 94560543_10219952302951090_5002552506497 Loki NC mela-copper NC 94780334_10219952307471203_4789495229235 COPPER n chassagne MELANIQUE COPPER Ryan Flipo copper clair Cy Lyne Cy Lyne2 Show More Axolotls mosaïques 94747364_10219938413563864_5899954956282 94487739_10219938398123478_5964899470297 94476946_10207286029665363_4702519985417 94551476_10219938393643366_6025933657108 Yin Yang mosaïque NC 14089140_1382868118409350_60354365794498 mosaïque NC Axolotls de couleur axanthique 95073550_2809042539322902_22608489790654 zeus Lafayette AXANTHIQUE laffayette2 laffayette2 Axolotls de couleur albinos blanc et doré (gold) albinos NC albinos NC gold NC GOLD (Albinos doré) Albinos Elodie Lignac GOLD Caroline_Paquet GOLD(albinos doré) PackPat ALBINOS Jeanbonch Lef‎ GOLD Pascal nao Show More ENIGMA Il existe un phénomène particulier concernant les changements de couleurs de certains axolotls... GFP La "Green Fluorescent Protein" est un gène issu de la méduse qui a été innoculé à certains axolotls afin d'observer sous lumière ultra-violette la régénération des membres ou/et organes. Les descendants ont donc présent dans leur ADN cette molécule. Peu présente en France elle est cependant bien plus répandue dans les pays anglo-saxons. Précisons que cette "mutation" est interdite en france.

bottom of page